dimanche 1 juin 2008

Observez bien ce graphique !

Oui ! Le changement climatique a commencé dans les années 1940/1950 ! La guerre, la reconstruction, l'américanisation, la société d'opulence, la société de consommation, etc.
Un doublement tous les dix ans !!!
Les futures générations, c'est nous, et pas "nos" enfants.
Alors, vous avez toujours une voiture ?
Moi, pas…

6 commentaires:

Claudine a dit…

depuis le temps que les spécialistes climatiques mettent en garde on aurait pu espérer une prise de conscience progressive débouchant sur de vraies mesures écologiques.
mais non la loi du marché libérale est restée prépondérante.
d'ici peu le maison sera en feu, les populations tomberont dans la panique de laquelle il ne faut pas envisager de voir sortir autre chose que des horreurs;

j'ai toujours une voiture que j'utilise très peu, mais dont actuellement nous avons encore besoin.

bon dimanche

céleste

Matoo a dit…

(Tu croyais que je n'allais pas me rendre compte qu'il y avait une url au bout de ton pseudo dans mes commentaires, hein ? :) )

jeandelaxr a dit…

Wuai, Céleste et Matoo chez moi dès le deuxième jour !!!
Je suis un blogueur z'influent !
;O))

Sylvie a dit…

J'aimerai bien ne pas en avoir une, vraiment... mais pour aller dans ma zone industrielle chérie, pas le choix...

Dagrouik a dit…

pit1, ça troue le cul ce graphique.

Ca montre qu'on va devant des catastrophes et problèmes de pire en pire. Pendant que certains en profitent comme jamais, on pourrait coller le niveau des échanges financiers spéculatifs, ça doit coller.

Pour parler bagnole comme Claudine, moi j'ai la "chance" de vivre et travailler à Paris depuis 1995. J'ai donc abandonné au sens propre ma voiture en 1997.

Mais je mesure le dilemne des gens qui ne peuvent s'en passer par ce que rien n'existe chez eux pour la remplacer.Ils creusent eux même leur tombe, et celles de leur enfants.

Marion a dit…

Mince il fait peur ton graphique.

La voiture je l'utilise pleine de culpabilité pour les grands trajets. Pour le reste, c'est à bicyclette ;-)