mercredi 16 juillet 2014

La vieille France !

Il y a des gens, à gauche, qui veulent changer le monde et la France !
Heu, petit rappel ! À paris, la police et la Justice s'administrent depuis l'ex palais royal de l'ile de la cité !


samedi 7 juin 2014

Poésie et histoire…


Le plus grand rendez-vous de l'histoire a été convoqué par un vers du Paulo !
70 ans de paix !
Cherchons bien dans l'histoire… 
Il y a mille ans, le siècle de paix, la construction des monastères Clunysiens et Cistèriens, la première révolution agricole, la révolution des villes (sortir du joug féodal pour le pouvoir royal), 
LA CONSTRUCTION DES CATHÈDRALES !!!
Partout en France, en Europe, nous en avons les traces !
Et des ducons viennent chouiner sur Bruxelles ? 
Amenez-moi une kalashn…

"Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone."


Chanson d'automne

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.









mardi 6 mai 2014

Un certain dimanche de mai…

Il y a deux ans ! =>


LE 6 MAI par EnfinBrefProd

Par Jemery Sahel 




Deux années ! Certains nous disent qu'en deux ans, rien n'a été fait, heu, z'êtes sûrs ? 

Aujourd'hui, le gouvernement Valls serait de droite, ha bon ? 
La transition écologique/économique est aux mains de Mme Ségolène Royal, l'éducation (premier budget de l'état) est aux mains de Benoît Hamon, l'économie est aux mains d'Arnaud Montebourg (6e république), etc.

Cela-dit, ne me ditent pas que vous avez attendu 2014 pour découvrir que :
"Politique" rime avec : "Déception" ???!!!
Je ne vous crois pas !

"Ça commence comme un rêve d'enfant on croit que c'est dimanche, et que c'est le printemps…"


Donc, c'est quand qu'on sort de la pensée magique ? 

Le Président (et tout autre élu) n'est pas un grand lapin ! 






samedi 15 février 2014

La leçon de chant !



"Ha oui sous les pa les pa pa sous pa les pétu sous les palétuviers !"

Si tu peux chanter cette chanson, tu peux toutes les chanter ! Hu hu hu !

Après la leçon de musique, puis la leçon de théâtre

Et on laisse Copé et Morano à leurs bétises…

Nous avons d'autres importances dans la vie, non ?

Texte
(complexe)



[Pedro]:
L´amour, ce fruit défendu
Vous est donc inconnu?
Ah! Cela se peut-il,
Joli petit bourgeon d´avril?

[Honorine]:
Ah! Je ne l´ai jamais vu,
Jamais vu ni connu,
Mais mon cœur ingénu
Veut rattraper, vois-tu,
Tout le temps perdu!

[Pedro]:
Ah! Rien ne vaut pour s´aimer
Les grands palétuviers,
Chère petite chose!

[Honorine]:
Ah! Si les palétuviers,
Vous font tant frétiller,
Je veux bien essayer...

{Refrain:}
[Pedro]:
Ah! Viens sous les pa...

[Honorine]:
Je viens de ce pas,
Mais j´y vais pas à pas!

[Pedro]:
Ah! Suis-moi veux tu?...

[Honorine]:
J´ te suis, pas têtu´,
Sous les grands palétu...

[Pedro]:
Viens sans sourciller,
Allons gazouiller
Sous les palétuviers

[Honorine]:
Ah! Sous les papa papa
Sous les pa, les létu,
Sous les palétuviers...

[Pedro]:
Ah! Je te veux sous les pa,
Je te veux sous les lé,
Les palétuviers roses...

[Honorine][Pedro]:
Aimons-nous sous les palé,
Prends-moi sous les létu,
Aimons-nous sous l´évier!...

{Fin du Refrain}

{2ème couplet:}

[Pedro]:
Ah! Ton cœur me semble encor´
Hésiter cher trésor,
Mais je veux tout oser
Pour un p´tit, tout petit baiser!

[Honorine]:
Un vertige m´éblouit,
Un baiser c´est exquis!...
Même un p´tit tout petit,
Je crains d´être pour lui
L´objet du mépris!...

[Pedro]:
Non, le mépris, je t´en prie,
Ce n´est pas dans mes prix,
Car je suis pris, mignonne!...

[Honorine]:
Ah! mon coeur est aux abois,
Tu peux prendre ô mon roi,
Mon corps au fond des bois...

{au Refrain}

{3ème couplet:}

[Pedro]:
Près des arbres enchanteurs
Viens goûter les senteurs
Ce cocktail où se mêlent
Le gingembre avec la cannell´

[Honorine]:
Oui c´est l´effet du tropique
Qui me pique, pic, pic, pic...
Je sens les muscadiers,
Je sens les poivriers
Et les bananiers!...

[Pedro]:
Le parfum des néfliers
Et des doux pistachiers
N´ vaut pas l´étuvier tendre...

[Honorine]:
Tous ces arbres tropicaux
Vous incitent aux bécots,
Allons-y mon coco!...

{au Refrain}

Si je comprends bien
Tu me veux mon chien
Sous les grands palé...
Tu viens!...